Derniers sujets
» E book gratuit?
Jeu 24 Sep - 18:24 par Marie0305

» Complexe touristique New beach
Lun 3 Aoû - 14:43 par Invité

» KITEAL
Dim 12 Juil - 3:32 par Invité

» T-shirt personalisable
Mer 13 Mai - 9:16 par Invité

»  Ma musique douce
Dim 3 Mai - 14:49 par Marie0305

» Reine des neiges
Mar 28 Avr - 6:04 par jiji

» Tutoriel: Comment publier dans le Guide d'Oran
Ven 3 Avr - 12:32 par Dr Roguieg

» سلام عابر
Lun 23 Mar - 16:34 par KIFTOU

» Le Capricorne "Restaurant , Pizzeria , Salon de thé , Crémerie
Lun 16 Mar - 8:27 par Invité

» location villa ex Résidence cadres Sonatrach camp 5 Ain El Bia Oran
Lun 16 Fév - 20:38 par Invité

» presentation
Sam 24 Jan - 18:06 par mimi2015

» Quartier El Ryad
Sam 24 Jan - 17:50 par mimi2015

» rahim neggafette oran
Ven 16 Jan - 20:33 par Invité

» nutrition et médecine esthetique
Jeu 18 Déc - 10:56 par shamsdean

» les meilleurs producteurs de la qualité des documents fausses et authentiques
Sam 13 Déc - 6:06 par cincen09

Chat

Les femmes qui ont marqué la ville d’Oran...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les femmes qui ont marqué la ville d’Oran...

Message par Admin le Mar 28 Mai - 20:17


Les femmes qui ont marqué la ville d’Oran


Beaucoup de sites et de ruelles de la wilaya d’Oran portent encore les noms de femmes ayant marqué, par leur courage, leur bravoure ou plus simplement leur originalité, l’histoire et la mémoire collective dans toute la région.

“Aziza”, “Badra”, “Alia”, “Kaida Halima”, “les sœurs Benslimane”, “Soufi Zoubida” et tant d’autres femmes sont aujourd’hui immortalisées à travers des monuments qui portent leurs noms témoignant ainsi de leur héroïsme.
Parmi ces noms celui de la dame de fer “Alia”, porté au site historique Djorf El Alia (haute falaise) dans la localité côtière d’El Ançor sur la corniche oranaise ouest.

Des contes populaires datant d’avant l’occupation d’Oran par les Espagnols rapportent que cette femme est montée un jour à cette falaise pour mettre fin à ses jours après avoir vengé la mort de son mari Grine, chef d’une tribu à Sidi Bakhti, défait dans une bataille qui a eu lieu entre deux tribus près de Boutlelis.
Depuis, cette histoire est devenue un exemple de courage et de fidélité d’une femme pour qui “rien ne reste dans cette vie après Grine”. Une halte au site appelé “saut du cheval de Aziza” au mont Murdjadjo, au paysage pittoresque surplombant Oran rappelle les circonstances de la mort de Aziza et son mari Youcef Ibn Tachfine, considéré comme le dernier des princes Almoravides à Oran en 1145.
Fuyant le siège des Almohades, ils trouvèrent la mort dans une falaise de cette montagne. Le prestigieux historien et fondateur de la sociologie, Abderrahmane Ibn Khaldoun, rapporte, dans sa célèbre Moqqadima en abordant l’histoire amazighe, la fin du dernier prince almoravide et de sa femme. Le site archéologique connu chez les habitants de Mers El Kebir sous l’appellation de “Dada Youb” évoque l’histoire des bains appelés jadis “bains de la reine” en rapport avec la reine de Castille (Espagne) “Jeanne La Folle” (Juana La Loca) qui les avait visitées pour se faire soigner d’une maladie de la peau.


Selon des récits d’historiens, la reine de Castille (1504-1555) ainsi que la reine d’Aragon (1516-1555) et l’histoire de sa folie et sa vie dramatique furent une matière d’inspiration artistique pour beaucoup de romanciers et de cinéastes.
“Badra”, épouse du dernier Bey d’Oran El Hassan (1823-1831) fut relatée par des historiens, unanimes à décrire cette femme comme étant “exceptionnelle”. Elle fut connue par sa cavalerie et le port de coûteaux offerts par son père, le Bey Boukabous.
“Badra” dont le nom est attribué au site archéologique “Palais du Bey” avait contribué avec son mari El Hassan au rétablissement de la justice à cette période de l’époque Ottomane et portait assistance aux nécessiteux et on disait à l’époque ” Bey Hassan ne craignait que Badra”. Dans l’histoire de la ville d’Oran, on évoque Halima Ziani Ben Youcef, appelée communément dans la région “Kaida Halima” (1855-1944), connue pour ses œuvres caritatives à Oran.
Elle avait consacré sa vie à la gestion des biens de la famille et son important bien personnel. Elle avait selon les historiens , contribué à la construction de la mosquée Bengabou située aux alentours de hai Mdina Jdida où elle fut enterrée. Elle avait également cédé une parcelle d’un grand terrain dans la localité de Ain El Beida qui a permis de créer le plus grand cimetière d’Oran. Les grandes artères de la ville d’Oran et vieux quartiers portent également les noms de femmes tombées au champ d’honneur durant la guerre de libération nationale parmi lesquelles les sœurs Benslimane. Il s’agit de Houaria née en 1938 à Oran, tombée les armes à la main en 1957 à Hai El Badr et sa sœur Saadia alias Nacéra (1937-1961).

Par ailleurs, aucun résident de hai El Othmania, ne peut oublier la martyre Soufi Zoubida (1938-1957) dont une grande artère et une polyclinique portent le nom. Les noms de ces femmes modèles que portent des sites et des artères et dont le parcours est profondément enraciné dans le patrimoine populaire de la ville d’Oran, doivent être préservés dans un guide ou un site web pour les faire connaitre aux générations futures, préconise un historien de la région.

Par: Nahid Benmrah




Dernière édition par Admin le Lun 19 Aoû - 22:42, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin

Réputation : 13

Voir le profil de l'utilisateur http://oran.forumactif.pro

Revenir en haut Aller en bas

Remercîment

Message par osmani le Mer 29 Mai - 23:53

Je vous remercie infiniment pour l’information et une partie
de l’histoire que vous aviez rappelé pour nous, et j’aimerai bien que  a chaque fois vous nous données des informations
et des histoires des hommes et des femmes qui ont marqué l’histoire d’Oran.


Mes meilleures salutations distinguées.


Osmani.

osmani
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes qui ont marqué la ville d’Oran...

Message par Samira le Sam 14 Sep - 7:06

Très intéressants merci pour cette article
avatar
Samira
Nouveau
Nouveau

Réputation : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes qui ont marqué la ville d’Oran...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum