Derniers sujets
» E book gratuit?
Jeu 24 Sep - 18:24 par Marie0305

» Complexe touristique New beach
Lun 3 Aoû - 14:43 par Invité

» KITEAL
Dim 12 Juil - 3:32 par Invité

» T-shirt personalisable
Mer 13 Mai - 9:16 par Invité

»  Ma musique douce
Dim 3 Mai - 14:49 par Marie0305

» Reine des neiges
Mar 28 Avr - 6:04 par jiji

» Tutoriel: Comment publier dans le Guide d'Oran
Ven 3 Avr - 12:32 par Dr Roguieg

» سلام عابر
Lun 23 Mar - 16:34 par KIFTOU

» Le Capricorne "Restaurant , Pizzeria , Salon de thé , Crémerie
Lun 16 Mar - 8:27 par Invité

» location villa ex Résidence cadres Sonatrach camp 5 Ain El Bia Oran
Lun 16 Fév - 20:38 par Invité

» presentation
Sam 24 Jan - 18:06 par mimi2015

» Quartier El Ryad
Sam 24 Jan - 17:50 par mimi2015

» rahim neggafette oran
Ven 16 Jan - 20:33 par Invité

» nutrition et médecine esthetique
Jeu 18 Déc - 10:56 par shamsdean

» les meilleurs producteurs de la qualité des documents fausses et authentiques
Sam 13 Déc - 6:06 par cincen09

Chat

Mosquée du Bey Mohamed el-Kebir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mosquée du Bey Mohamed el-Kebir

Message par Admin le Dim 10 Mar - 22:35

Mosquée du Bey Mohamed el-Kebir


La Mosquée du Bey Mohamed el-Kebir est une mosquée d'Oran nommée en l'honneur du Bey qui la construisit en 1792 à l'extérieur, et à l'est de la ville. Elle est située Boulevard de Tripoli, et entourée de hauts immeubles édifiés alentour depuis les années 1930, et qui la défigurent.

Historique:

Située, lors de sa construction, hors les murs de la ville, sur le plateau de Karguentah, cette mosquée a été rattrapée par l'urbanisation, et incluse dans l'extension de la ville de la fin du XIX°, et du début du XX° siècle. Elle fut surnommée "Vieille mosquée Karguentah", et une rue porta longtemps son nom, la "rue de la vieille mosquée".
Le bey Mohammed el Kebir, en fit poser la première pierre en 1792, après la reprise d'Oran sur les Espagnols. Elle lui servit de sépulture, à sa mort en 1799, ainsi qu'à son frère Bou Kabous "l'homme aux pistolets". Autour de cette mosquée s'éleva un quartier, qui fut rasé par le général Desmichel en 1832, à l'exception de la mosquée qui servait de redoute. Après divers usages militaires, il fut question vers 1893 de l'abattre pour y faire passer un boulevard. Les musulmans s'émurent alors, et obtinrent gain de cause. Elle fut rendue au culte en 1893 et inscrite aux monuments historiques. Un second arrêté de classement fut pris le 24 décembre 1903 par le Gouverneur Général de l'Algérie, le premier ayant sans doute été pris par le Ministre de la Guerre
Les travaux du bey Mohammed el Kebir pourraient avoir été la reconstruction, ou la restauration, d'une mosquée plus ancienne, qui existait déjà en 1509.

La mosquée du bey Muhammad ibn ‘Uthmân est un oratoire ottoman de style mauresque, qui présente une dérogation au type algérois dans le nombre des galeries de la qibla. La salle de prière compte parmi les principales salles de prières hypostyles d’Algérie. Ses colonnes sont cylindriques et parfois placées par groupes de deux. La mosquée d’Oran est l’unique mosquée sans mihrâb, en souvenir de celle de Médine qui à l’origine en était dépourvue. Elle se démarque aussi des autres mosquées par la position latérale de sa coupole et par son minaret à huit pans, composé de deux tours superposées et d’un lanternon à coupole, alors que les minarets contemporains d’Oranie conservent le type mauresque. Ce minaret placé dans l’angle sud-ouest de la salle de prière se caractérise par un noyau central plein et par la largeur des 51 marches de son escalier qui n’est pas constante. La mosquée du bey possède des dômes en forme d’arc brisé à huit pans qui reposent sur un tambour octogonal percé de quatre fenêtres, comme à la grande mosquée de Touggourt, surmontés d’un épi de faîtage caractéristique des mosquées maghrébines composé d’une tige, de trois boules et d’un croissant.

Le décor se concentre sur le minaret : chaque face s’orne de merlons à cinq degrés et de panneaux rectangualaires superposés, séparés par une corniche. Le panneau supérieur est garni de cinq arcs polylobés qui traduisent parfaitement les influences du décor des minarets abd al-wadides sur les minarets ottomans. Les arcs lobés auraient été introduits au Maghreb par les Almoravides qui ont emprunté l’arc andalou à cinq lobes à la Grande Mosquée de Cordoue et y apportèrent des variantes reprises, plus tard, par les Almohades dans les mosquées de Tinmal et de La Kutubiyya à Marrakech.

Le panneau médian est tantôt orné de deux arcs recticurvilignes avec un claustrum carré au milieu, tantôt de deux arcs recticurvilignes en forme de quille. Dans les mosquées de Tinmal et de la Kutubiyya, on retrouve le décor des arcatures recticurvilignes aux angles de la coupole. Notons que le minaret de la mosquée de la Qal‘a de Banu Hammad (Algérie) est le premier à avoir utilisé dans son décor les claustras, les baies rectangulaires et les arcs lobés.

La corniche du lanternon, quant à elle, est surmontée de quatre merlons ordinaires et de quatre merlons d’angle, comme à la Grande Mosquée d’Alger et le crénelage de la plate-forme est formé, en plus des quatre merlons d’angle, de quatre autres merlons à cinq degrés.

Parmi les éléments de décor intéressants, on note aussi l’emploi de trompes en coquilles (creusées de onze cannelures) qui apparaissent, la première fois au Maghreb, à la coupole du mihrâb de la Grande Mosquée de Kairouan puis à la mosquée de Tinmal. Enfin, des chapiteaux turcs en forme de tronc de pyramide de la salle de prière rappellent certains chapiteaux décorés des vieilles maisons de Monastir en Tunisie.
Bien qu’elle se démarque des autres mosquées de la période ottomane d’Algérie, de par ses techniques architecturales et son répertoire décoratif, la mosquée du bey Muhammad ibn ‘Uthmân appartient à ce groupe qui présente des innovations en lien avec la présence turque.

LOCALISATION:


Agrandir le plan

PHOTOS: (Cliquer sur spoiler pour afficher les photos)

Pas de photos pour le moment !
avatar
Admin
Admin
Admin

Réputation : 13

Voir le profil de l'utilisateur http://oran.forumactif.pro

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum