Derniers sujets
» E book gratuit?
Jeu 24 Sep - 18:24 par Marie0305

» Complexe touristique New beach
Lun 3 Aoû - 14:43 par Invité

» KITEAL
Dim 12 Juil - 3:32 par Invité

» T-shirt personalisable
Mer 13 Mai - 9:16 par Invité

»  Ma musique douce
Dim 3 Mai - 14:49 par Marie0305

» Reine des neiges
Mar 28 Avr - 6:04 par jiji

» Tutoriel: Comment publier dans le Guide d'Oran
Ven 3 Avr - 12:32 par Dr Roguieg

» سلام عابر
Lun 23 Mar - 16:34 par KIFTOU

» Le Capricorne "Restaurant , Pizzeria , Salon de thé , Crémerie
Lun 16 Mar - 8:27 par Invité

» location villa ex Résidence cadres Sonatrach camp 5 Ain El Bia Oran
Lun 16 Fév - 20:38 par Invité

» presentation
Sam 24 Jan - 18:06 par mimi2015

» Quartier El Ryad
Sam 24 Jan - 17:50 par mimi2015

» rahim neggafette oran
Ven 16 Jan - 20:33 par Invité

» nutrition et médecine esthetique
Jeu 18 Déc - 10:56 par shamsdean

» les meilleurs producteurs de la qualité des documents fausses et authentiques
Sam 13 Déc - 6:06 par cincen09

Chat

Réhabilitation des salles de cinéma, une priorité pour Oran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réhabilitation des salles de cinéma, une priorité pour Oran

Message par Admin le Jeu 10 Jan - 19:16

Réhabilitation des salles de cinéma, une priorité pour Oran


L’un des dossiers culturels les plus lourds et les plus compliqués qui attendent la nouvelle équipe communale d’Oran est, sans doute, la réhabilitation d’une partie de la trentaine de salles de cinéma qui sont fermées, rappelons-le encore, depuis un peu plus de 20 ans. Vingt longues années pendant lesquelles les Oranais ont été sevrés de cinéma et les belles salles de spectacles, héritage architectural de la période coloniale, transformées en vulgaires espaces commerciaux, depuis leur rétrocession au privé au milieu des années 1980.

La Cinémathèque, aux mains du ministère de la Culture, Le Maghreb (ex-Régent) et Saada (Ex-Colisée et El Feth (ex-Pigalle), tous les trois gérés par la commune d’Oran, sont les seuls cinémas à avoir échappé à l’hécatombe qui a frappé le patrimoine de la capitale oranaise mais seule la Cinémathèque assure des projections quotidiennes, les trois autres abritant beaucoup plus les événements politiques que les manifestations cinématographiques. Et, on le sait, six années après sa naissance, le Festival d’Oran du film arabe, supposé revigorer la «dynamique de réhabilitation» des salles de cinéma, régulièrement rappelée par les pouvoirs publics, n’a fait que souligner l’absence d’une réelle volonté politique de sauver ce qui peut l’être encore : «Je ne sais pas si on se rend compte de l’absurdité de la situation, s’interroge un cinéphile, mais il est question d’une ville qui organise annuellement un festival international de cinéma alors que la majorité de ses habitants n’a aucune idée de ce que peut être une séance de cinéma.

Beaucoup de jeunes, âgés de 20 ans, n’ont jamais connu la joie de se rendre à une projection, choisir un film, acheter un ticket, patienter, en grignotant des cacahuètes, en attendant que la projection commence… tout ce rituel qui fait une séance de cinéma. Je trouve cela dramatique!»

La majorité des équipes communales et des responsables qui ont présidé aux destinées de la ville ces vingt dernières années ont, certes, déploré la situation et promis de travailler à la récupération des salles de cinéma mais toutes se sont arrêtées à l’établissement du constat et aucun n’a réussi à poser les jalons d’une véritable politique de renouveau du cinéma. Et, hormis la rénovation, longue et coûteuse des trois salles du Maghreb, Saada et El Feth, intervenue entre 2006 et 2007, aucun nouveau projet de réhabilitation de salles de spectacle n’a été officiellement présenté. Il y a bien eu les promesses faites dans le sillage de la première édition du festival du film arabe mais, une fois les lampions éteints, tout avait été oublié et les salles du Maghreb et Saada, ouvertes pour la circonstance, ont rapidement et hermétiquement fermé leurs portes jusqu’à l’édition suivante.

On ne sait pas encore si la nouvelle équipe communale d’Oran, née des élections du 29 novembre dernier, ira au-delà du constat pour rouvrir un dossier que personne n’a eu jusqu’ici le courage de traiter. Mais il est clair que la réhabilitation des salles de cinéma constitue l’un des vœux les plus chers des Oranais, du moins ceux qui, en dépit des vicissitudes de la vie, continuent de croire aux vertus de la
culture, en général, et du cinéma, en particulier.

Source: www.latribune-online.com/suplements/culturel/77105.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Réputation : 13

Voir le profil de l'utilisateur http://oran.forumactif.pro

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réhabilitation des salles de cinéma, une priorité pour Oran

Message par Ighilhariz samia le Mer 8 Mai - 14:32

il était tps mais bon vu l'utilité des cinémas chez les jeunes algériens ça serait peut etre pour rien de les réhabiliter
avatar
Ighilhariz samia
Nouveau
Nouveau

Réputation : 0
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum